Histoire du Prieuré

Le Prieuré Saint Hippolyte de Vivoin est une propriété appartenant au Conseil général de la Sarthe et est géré par le Centre culturel de la Sarthe.

Au XIe siècle, Raoul, Vicomte de Beaumont, fait établir à Vivoin un prieuré qu'il confie à des moines bénédictins de Marmoutier en Touraine.  Le prieuré St Hippolyte est un remarquable témoignage de l'architecture religieuse du Haut Maine qui connaît son apogée dès le XIII siècle.

Au XVI siècle, lors de sa mise en commende, il subit de profondes transformations avec notamment la construction d'un logis et le remaniement du cloître dans un style Renaissance. Vendu comme bien national en 1791, il est reconverti en exploitation agricole, une partie des bâtiments est rasée, l'autre fortement transformée. 
 
A la fin des années 1960, le prieuré est dans un état de dégradation avancé, la population locale et la municipalité se mobilisent pour le sauver. Commencent alors les premiers travaux de restauration, de consolidation et de déblaiement. Malgré les fonds collectés et le premier prix des « Chefs d'oeuvre en péril », émission de l'ORTF, obtenu en 1968, la municipalité décide de céder le prieuré en 1975 au Département de la Sarthe. 
 
Pendant plus de trente ans, des campagnes successives de restauration vont se succéder pour laisser place à ce vaste ensemble, représentatif des grands courants architecturaux de l'art roman, gothique et Renaissance.
 
Il est aujourd'hui au sein du Centre culturel de la Sarthe, un pôle de diffusion, de pratique et de formation artistiques et culturelles.



 
 

Vous êtes sur un site du portail www.sarthe.com

Mentions légales Plan du site Contact